Entreprises : pourquoi intégrer le reconditionnement d’équipements électroniques dans la stratégie de développement durable ?

Seul un faible pourcentage d’entreprises reconditionnent ou recyclent leurs équipements électroniques. Elles se concentrent d’abord sur leur business. Quelles sont les obligations légales en matière de reconditionnement ?
Comment mettre en place une politique de reconditionnement ?
Que peuvent-elles reconditionner ?

 

DECRYPTAGE

Certaines entreprises ont déjà mis en place des solutions simples pour permettre le recyclage au bureau, comme par exemple installer des poubelles spécifiques pour faciliter le tri, fixer des objectifs à la baisse d’impression pour limiter le gâchis de papier, remplacer les gobelets en plastique par des tasses, etc…

Mais lorsqu’une entreprise décide de remplacer son parc informatique pour se mettre aux normes du marché et être plus compétitif en termes de performance), elle ne se préoccupe que rarement du devenir de son ancien matériel, qui reste souvent stocké dans un coin ou jeté alors qu’il fonctionne encore !

La législation impose pourtant aux constructeurs, comme aux utilisateurs, de gérer la fin de vie de leurs anciens équipements. Cela est d’autant plus simple à mettre en place, qu’il existe des filières spécifiques qui récupèrent le matériel en fin de vie et le valorisent : recyclage, réparation, reconditionnement, ou remise sur le marché secondaire pour qu’il soit réutilisé par des particuliers ou par des associations.

En plus de créer des emplois non dé-localisables et destinés à une population souvent fragilisée, ces filières participent à l’économie circulaire.

La stratégie environnementale est aujourd’hui au cœur des stratégies d’entreprises. En intégrant dans leur stratégie de développement durable, le reconditionnement / recyclage de leurs équipements électriques et électroniques, et plus largement la gestion de leurs DEEE, les entreprises participent concrètement et durablement à la création d’emploi et à l’économie circulaire. Au delà de la législation, c’est une manière de rendre les entreprises vertueuses aux yeux de leurs consommateurs.